Archives pour la catégorie quartier Juif

Une drôle Histoire…

Le Patriarche Grec Orthodoxe - Irineos Iier

Le Patriarche Grec Orthodoxe – Irineos I

Depuis 2005, suite à des transactions de biens ecclésiastiques faites secrètement à des colons Israéliens, l’ancien Patriarche de l’Eglise Orthodoxe grecque Irineos I  vit derrière des portes verrouillées dans les murailles de la Vieille Ville de Jérusalem.

Son successeur, Théofilos III, ne lui autorise ni avocat, ni médecin ou quelconque visiteur à entrer dans la maison  »prison » de l’ancien Patriarche.

Il passe ses journées totalement isolé, à prier, lire et écrire. Il porte toujours son costume traditionnel noir du clergé orthodoxe grec.

Il se considère toujours comme le Patriarche de l’Eglise Orthodoxe grecque .

Il est régulièrement nourri par un palestinien musulman de la Vieille Ville qui lui fait passer, à l’aide d’un panier et d’une corde, la nourriture dont il a besoin, par une de ses fenêtres donnant sur une ruelle de la Vieille Ville.

Ses allégations sont basées sur le fait qu’il aurait signé des accords de ventes avec des juifs qui cherchent à multiplier leur présence dans la partie de la Vieille Ville, majoritairement arabe de Jérusalem-Est.

Trois immeubles importants situés à la Porte de Jaffa ont fait l’objet de baux de 198 ans et ont été vendus à un groupe d’investisseurs à ce jour anonyme…

Les boutiques, Impérial et l’hôtel Pétra, se trouvent à la Porte de Jaffa, au croisement des quartiers Chrétiens, Musulmans et Arméniens.

Selon les accords de  »Camp David » en l’an 2000, les secteurs Chrétien et Musulman, dont la population est arabe, resterait sous le contrôle palestinien et deviendrait la nouvelle capitale palestinienne de Jérusalem-Est tandis que le secteur Juif serait Israélien.

Le patriarcat Grecque orthodoxe possède 20 % de la Vieille Ville. En 1990, un autre scandale fut dévoilé : celui de l’achat de l’Hospice Saint Jean, situé près du Saint Sépulcre, acquis par le biais d’une compagnie étrangère, mais financé par le Ministère du Logement dirigé à l’époque par David Levy.

Il est évident que beaucoup d’argent soit impliqué dans cette affaire, cependant peu de pièces à conviction ont été fournies. Un certain M. Papadimas, Directeur financier, se serait volatilisé avec 700.000 dollars et affirme, dans son exil, qu’une procuration de vente a bien été signée par le Patriarche Irineos I qui, réplique que ce document est un faux!

Certains pensent que le Patriarche Irineos I voulait se faire bien voir par les autorités israéliennes.

Cependant l’on ne peut ignorer que beaucoup d’enquêtes criminelles sont en cours en Grèce concernant des scandales accusant l’Eglise Grecque d’être impliquée dans des commerces d’objets anciens, de procès truqués et de délinquance sexuelle…

Ce mouvement d’acquisition des biens dans la Vieille Ville tout comme la Nouvelle Ville de Jérusalem est un fait incontestable et cela inquiète la population locale car le nombre de colons implantés dans Jérusalem-Est ne fait que grandir.

 

Hotel Pétra porte de Jaffa- Jérusalem

Hotel Pétra porte de Jaffa – Jérusalem

 

 

 

 

 

 

Le Cardo de Jérusalem

Le Cardo de Jérusalem, voulant dire  »Le Coeur » se trouve dans le quartier Juif de la Vieille Ville de Jérusalem.

Toutes les villes Romaines étaient conçues sur le même modèle, ceci afin que les citoyens romains puissent se promener avec facilité dans celles-ci.

Les CARDOS romains, rues principales de 22.5 m de large avec des échoppes des deux côtés, étaient tous en forme de croix – Nord /Sud et Est/West.

Cependant à Jérusalem, la ville étant faite de collines et de vallées, impossible de construire de cette façon là.

Les deux Cardos de Jérusalem partaient – Un du Nord de la Porte de Damas (qui indiquait la Syrie)  pour atteindre la Porte des Immondices jusqu’au Sud-est et l’autre de la Porte de Damas jusqu’à la Porte de Sion – au Sud-Ouest.

Sur le Cardo Maximus, dans la partie haute de la Vieille Ville, se trouve la reproduction d’une mosaïque très connue dont l’original est dans l’Eglise Saint Georges à Madaba en Jordanie.

Cette mosaïque représente la Ville Sainte de Jérusalem a l’époque Byzantine.

Au coeur de la ville – Le Saint Sépulchre – Coeur du Christianisme.

La Vieille Ville de Jérusalem sur la mosaïque de Madaba

La Vieille Ville de Jérusalem sur la mosaïque de Madaba

.

Les neuf portes de la vieille ville de Jérusalem

Elles sont Neuf a garder ce Sanctuaire des trois religions monotheiste, on les nomme :

– La porte Dorée –  Le Sultan Suleiman le Magnifique, au XVIieme siècle, fit rénover les  murailles de la vieille ville, il mura cette porte et établit un cimetière Musulman une double precaution pour empêcher le Messie Juif de passer.
– La porte des Immondices –  ou l’on jetait les ordures  à l’époque des croisades.
– La porte des Tanneurs ouverte récemment
– La porte de Sion ou de David où se trouve la Tombe du Roi David
– La porte de Jaffa en direction de la ville biblique de Joppée, appellée Jaffa aujourd’hui.
– La porte Nouvelle construite qu XIXième siècle.
– La porte de Damas en direction du nord vers la Syrie.
– La porte des Fleurs aussi appelée porte d’Hérode.
– La porte des Lions ou de Saint Etienne car il fut le premier chrétien lapidé prés de celle-ci.

 

Belle porte de la ''ieshiva Bet El'' dans le quartier Juif

Magnifique Porte de la  »Yeshiva Bet El » du quartier Juif representant les 8 portes de la vieille ville