Archives pour la catégorie Uncategorized

Une chambre sans vue

Image result for photos of banksy hotel bethlehem

Ce nom est original ! Il s’agit du  »Walled off Hôtel »  et son propriétaire n’est autre que l’artiste de rue Bansky, l’artiste  »graffiti », qui a jeté son dévolu sur la Cisjordanie et tout particulièrement sur le mur de séparation de Bethlehem pour en faire une oeuvre d’art.

Curieusement, le nom nous rappelle un autre hôtel de luxe de de l’autre côté du mur construit dernièrement à Jérusalem le  »Waldorf Astoria Hôtel »….

Ses 10 chambres sont décorées avec plusieurs oeuvres de  Bansky, meublées avec goût, humour, recherche et provocation. Très peu de lumière y pénètre et la vue, sûrement la pire de tous les hôtels du monde entier, donne sur ce fameux mur de séparation.

De nombreux graffitis paradent sur ce mur et ne cessent de rappeler les années d’Intifada,  conflit israélo-palestinien.  De nos jours, une population retranchée y vit avec un sentiment d’abandon et d’isolation, tout en étant administrée par l’Autorité palestinienne.

Banksy's work is displayed in the The Walled Off Hotel in the West Bank city of Bethlehem, Friday, March 3, 2017. The owner of a guest house packed with the elusive artist Banksy's work has opened the doors of his West Bank establishments to media, showcasing its unique worst view in the world. The nine-room hotel named The Walled Off Hotel will officially open on March 11.

Image result for photos of banksy hotel bethlehem

 

 

Image result for photos of banksy hotel bethlehem

 

Les Sept espèces de la Terre d’Israël

Les sept espèces, fruits et graines, de la terre d’Israël nommées dans la Torah  :

« Une terre de froment, d’orge, de raisin, de figue et de grenade, une terre d’olive huileuse et de miel ».

Le BLE exprime la Sagesse et la Connaissance

C’est le premier élément nécessaire pour construire la personnalité, le côté spirituel et intelligent d’une personne

Champ de blé

Champ de blé

 

 

 

 

 

L’ORGE représente La Matière 

Il fournit des aliments pour animaux, un élément important pour l’existence humaine.

L'orge

L’orge

La VIGNE exprime la Joie et la Festivité

La vie est faite de moments de bonheur qui sont célébrés en dégustant un bon vin.                    »Le vin réjouit le cœur des humains » Psaume 104-15

Grappe de raisins

Grappe de raisins

La FIGUE symbole de la Nourriture Céleste 

Le figuier est un arbre Messianique, il est un des premiers arbres à fleurir en Février,  avec cette particularité qu’aucune de ses feuilles ne se ressemblent.

Tout à l’image d’Israel et de la torah ou chaque verset biblique peut avoir une explication différente.

Figues

Figues

 

 

 

 

 

 

La GRENADE symbolise la Prospérité, la Fertilité et la Beauté.

Les enfants d’Israël doivent accomplir autant de bons actes (Mitzvoth) que le nombre de graines.
Grenade

Grenade

L’ OLIVIER

L’olivier est le symbole de la Vie Familiale Bénie et Heureuse.

Il est aussi celui de Longévité, d’Espérance et de Paix…  Il est réputé éternel. 

Olivier

Olivier

La DATTE

Le miel de datte symbolise une Vie Douce et Abondante sur la Terre d’Israël

En hébreu biblique, un palmier dattier s’appelle Tamar. C’est aussi un prénom féminin évoquant la grâce et l’élégance qui est de nos jours toujours populaire.

Un palmier dattier

Un palmier dattier

 

 

 

 

 

Beith Shéan et ses divinités

Beith Shean vue du Tell

Beith Shean vue du Tell

Beith Shean  » Scythopolis  » est très certainement l’un des plus beaux sites archéologiques d’Israël.

Elle était une des dix villes de la décapole localisées autour du Jourdain, carrefour stratégique de 40000 habitants à l’époque romaine et détruite en 749 de l’ère chrétienne par un tremblement de terre, la beauté de ses vestiges ne cesse de m’impressionner à chacune de mes visites :

  • Son théâtre (encore utilisé pour des événements et spectacles),
  • ses bains chauds publics (les plus importants trouvés à ce jour en Israël),
  • le Cardo  »Palladius » grande allée principale restaurée adornée de magnifiques colonnes,
  • le  »Nymphée »  fontaine publique monumentale, ornée de sculptures et de jeux d’eau.
  • le Temple de Zeus, le Roi des Dieux dont les colonnes écrasées nous rappellent la violence implacable de ce tremblement de terre et bien sûr de très nombreuses mosaïques dont certaines sont exposées au musée d’Israël à Jérusalem,
  • et aussi cette magnifique mosaïque reconstituée de la déesse Tyche, déesse grecque de la Bonne Fortune, tenant la Corne de l’abondance. Elle fut volée, il y a quelques années, et retrouvée en pièces détachées aujourd’hui une copie est exposée sur le site.

    Déesse Tyche

    Déesse Tyche

 

 

 

 

 

 

 

 

Dyonisus était également le protecteur de Beit Shean, Dieu de la vendange, de la vinification et du vin, de la folie rituelle et de la fertilité.

La légende nous raconte que la nymphe Nysa le nourrit et l’éleva durant toute son enfance.

 

Une visite royale…non officielle

Les funérailles de l’ancien Président d’Israël Shimon Pères ont été célébrées le 30 Septembre a Jérusalem.

De nombreux dignitaires ont, pour cette occasion, rendu un dernier hommage à ce Grand Homme.

Le Prince Charles en faisait partie.

A la fin de la cérémonie, qui s’est déroulée sur le Mont Herzl à Jérusalem,  le Prince Charles s’est éclipsé pour rendre visite aux sœurs russes orthodoxe du couvent de Sainte Marie Madeleine situé sur le Mont des Oliviers, où elles vivent en recueillement.

Il voulait déposer un bouquet de fleurs, cueillies dans le jardin de sa résidence écossaise, sur  la tombe de sa grand mère, Alice de Grèce, née de Battenberg en 1927, mère du Prince Philip.

Une visite qui devait lui tenir a cœur…

Une grand mère remarquable qui reçut du Yad Vashem en 1994 le titre posthume  de

                                                 « Juste parmi les nations »

pour avoir, durant la deuxième guerre mondiale, cachée chez elle une famille juive.
Le prince consort Philip fut l’invité d’honneur de cette cérémonie du Yad vashem organisée en l’honneur de la Princesse Alice.
Au cours de cette visite, Il se recueillera sur la tombe de sa mère sur le mont des Oliviers n’y étant jamais venu au préalable.

Une deuxième sépulture royale se trouve également dans la crypte de ce couvent, celle de la grand-tante du Prince Charles,  la duchesse Elisabeth Fiodorovna de Russie,  assassinée par les Bolcheviks en 1918.

 Mais qui était cette Princesse Alice de Grèce ?

Allice de Battenberg

Allice de Battenberg

La Princesse Alice de Battenberg voit le jour le 25 février 1885 au château de Windsor.

La Reine Victoria sa grand-mère lui est très proche et celle-ci se rend compte que sa petite fille est handicapée et souffre de surdité congénitale. La princesse Alice parviendra à lire sur les lèvres et à parler très correctement, maîtrisant en grandissant plusieurs langues, grâce à l’aide qui lui est apportée.

A 17 ans, la Princesse Alice rencontre pour la première fois le Prince André de Grèce et les  jeunes gens tombent réciproquement amoureux. Les familles respectives marquent une certaine réticence vu le jeune âge d’Alice mais le couple s’unira et leur mariage sera annoncé.

La princesse donne naissance à 4 filles et un garçon.

La vie devient difficile à partir de 1911 pour la famille royale grecque suites aux guerres balkaniques la tension monte dans le pays. A l’assassinat de son beau père, la princesse et les siens partent en exil et s’installe à Lucerne en Suisse.

Elle reviendra vivre finalement a Athènes en 1938 et y restera jusqu’à la fin de la deuxième guerre mondiale. Elle travaille pour la Croix rouge et se dévoue auprès des malades dans les hôpitaux de campagne. Convertie à la religion orthodoxe elle devient de plus en plus mystique,..

En 1949, la princesse fonde un ordre de nonnes orthodoxes qui s’inspire de celui créé à l’époque par sa tante la grande-duchesse Elisabeth de Russie, née princesse de Hesse.

La princesse assiste en 1953 au couronnement de sa belle-fille la Reine Elizabeth. Comme lors de ses apparitions à cette époque, elle porte une tenue de son ordre religieux.

Prince Phillip and her mother

Prince Phillip and her mother

 

 

 

 

 

Décembre 1967, après un nouveau coup d’état en Greece,  la princesse doit à nouveau prendre la fuite.

Elle s’installera au Palais de Buckingham près de sa famille.

Elle s’éteint à Londres le 5 décembre 1969 et est inhumée en la chapelle du château de Windsor.

La princesse Alice avait comme dernières volontés d’être enterrée à Jérusalem. 

En 1988, sa dépouille sera enfin transférée au couvent de Sainte-Marie Madeleine à Jérusalem où elle repose à côté de sa tante la grande-duchesse Elisabeth de Russie.

Le Monastère Sainte Marie Madeleine

Le Monastère Sainte Marie Madeleine

Une drôle Histoire…

Le Patriarche Grec Orthodoxe - Irineos Iier

Le Patriarche Grec Orthodoxe – Irineos I

Depuis 2005, suite à des transactions de biens ecclésiastiques faites secrètement à des colons Israéliens, l’ancien Patriarche de l’Eglise Orthodoxe grecque Irineos I  vit derrière des portes verrouillées dans les murailles de la Vieille Ville de Jérusalem.

Son successeur, Théofilos III, ne lui autorise ni avocat, ni médecin ou quelconque visiteur à entrer dans la maison  »prison » de l’ancien Patriarche.

Il passe ses journées totalement isolé, à prier, lire et écrire. Il porte toujours son costume traditionnel noir du clergé orthodoxe grec.

Il se considère toujours comme le Patriarche de l’Eglise Orthodoxe grecque .

Il est régulièrement nourri par un palestinien musulman de la Vieille Ville qui lui fait passer, à l’aide d’un panier et d’une corde, la nourriture dont il a besoin, par une de ses fenêtres donnant sur une ruelle de la Vieille Ville.

Ses allégations sont basées sur le fait qu’il aurait signé des accords de ventes avec des juifs qui cherchent à multiplier leur présence dans la partie de la Vieille Ville, majoritairement arabe de Jérusalem-Est.

Trois immeubles importants situés à la Porte de Jaffa ont fait l’objet de baux de 198 ans et ont été vendus à un groupe d’investisseurs à ce jour anonyme…

Les boutiques, Impérial et l’hôtel Pétra, se trouvent à la Porte de Jaffa, au croisement des quartiers Chrétiens, Musulmans et Arméniens.

Selon les accords de  »Camp David » en l’an 2000, les secteurs Chrétien et Musulman, dont la population est arabe, resterait sous le contrôle palestinien et deviendrait la nouvelle capitale palestinienne de Jérusalem-Est tandis que le secteur Juif serait Israélien.

Le patriarcat Grecque orthodoxe possède 20 % de la Vieille Ville. En 1990, un autre scandale fut dévoilé : celui de l’achat de l’Hospice Saint Jean, situé près du Saint Sépulcre, acquis par le biais d’une compagnie étrangère, mais financé par le Ministère du Logement dirigé à l’époque par David Levy.

Il est évident que beaucoup d’argent soit impliqué dans cette affaire, cependant peu de pièces à conviction ont été fournies. Un certain M. Papadimas, Directeur financier, se serait volatilisé avec 700.000 dollars et affirme, dans son exil, qu’une procuration de vente a bien été signée par le Patriarche Irineos I qui, réplique que ce document est un faux!

Certains pensent que le Patriarche Irineos I voulait se faire bien voir par les autorités israéliennes.

Cependant l’on ne peut ignorer que beaucoup d’enquêtes criminelles sont en cours en Grèce concernant des scandales accusant l’Eglise Grecque d’être impliquée dans des commerces d’objets anciens, de procès truqués et de délinquance sexuelle…

Ce mouvement d’acquisition des biens dans la Vieille Ville tout comme la Nouvelle Ville de Jérusalem est un fait incontestable et cela inquiète la population locale car le nombre de colons implantés dans Jérusalem-Est ne fait que grandir.

 

Hotel Pétra porte de Jaffa- Jérusalem

Hotel Pétra porte de Jaffa – Jérusalem

 

 

 

 

 

 

Les croisades de Saint Louis – Roi de France

Aigues-Mortes et le départ de Saint Louis

Aigues-Mortes et le départ de Saint Louis

Aigues-Mortes ville du sud de la France célèbre chaque année, à la fin du mois d’août le départ de Saint Louis pour les Croisades.

Ce roi,  au cœur généreux qui n ’hésitait pas a inviter des pauvres à sa table, fit le vœu, à la suite d’une longue maladie que nombreux pensèrent fatale, de partir en Croisade.

Alors qu’une paix relative et une prospérité économique régnaient au Proche Orient et que des relations diplomatiques et commerciales  ne cessaient d’accroître, une alliance inopportune se fit avec le Prince de Damas contre le Sultan d’Egypte. En 1244 le sultan reprend Jérusalem et anéantit l’armée chrétienne.

Le pape Innocent IV appelle alors à une nouvelle Croisade et Saint Louis se hâte de l’organiser.

La septième Croisade est la première des deux croisades entreprises sous la direction de Saint Louis, Roi de France.

Des  travaux de constructions s’ensuivent dans cette ville du sud de la France celui d’un  port, d’une église appelée des Sablons, et de la tour de Constance pour protéger le port qui sont jusqu’à ce jour, des vestiges de la vieille ville d’Aigues-Mortes.

Cette expédition regroupa 36000 hommes tous engagés pour une nouvelle conquête des Lieux Saints et de la délivrance du Saint Sépulcre mais aussi dans le but de fonder une colonie en Afrique d’où la nécessité d’amener des armes, des munitions, des vivres ainsi que des outils.

Une Croisade dans laquelle aucun souverain étranger ne participait… strictement française !!

Après avoir reçu à Lyon la bénédiction pontificale il arrive à Aigues-Mortes le 25 août 1248.

Le cri de  »Dieu le veut » accompagnera le départ de ces Francs vers la Terre Sainte.

Il restera quatre ans en Terre Sainte pour renforcer le royaume de Jérusalem apte à se défendre contre une nouvelle menace, celle des Mamelouks. La Croisade prit fin en 1254 par le retour précipité du roi en France après la mort de Blanche de Castille, sa mère qui assurait la régence du royaume pendant son absence. Même si cette Croisade n’a pas eu les résultats souhaités, elle fut importante pour la survie du royaume en Terre Sainte.

A la suite des conquêtes par les Mamelouks d’Egypte des villes portuaires de Jaffa, Césarée et Arsouf , Saint Louis décide de repartir pour une nouvelle Croisade.

A peine est-il aux portes de Tunis qu’une épidémie de peste se déclare. Elle emporte une grande partie des troupes ainsi que le roi qui meurt le 25 Août 1270.

Le couronnement de Saint Louis

Le couronnement de Saint Louis

Napoléon et SAINT JEAN D’ACRE

 

Napoléon

Napoléon

Napoléon Bonaparte voulut conquérir d’autres territoires au Proche Orient durant la période de sa campagne d’Egypte de 1798 a 1801.

Après El-Arish, Jaffa et le Mont Tabor il essaiera de s’accaparer de Saint Jean d’Acre.

Il installa son quartier général avec ces 13000 hommes sur cette colline en dehors des murailles que l’on appelle jusqu’à ce jour la  »Colline de Napoléon ».

Le Pasha El-Jezzar dit le « Boucher », un homme pas très sympathique, ayant connaissance de l’approche de ce général, construisit une deuxième muraille pour mieux protéger sa ville et ceci grâce a l’aide d’ Antoine le Picard de Phelippeaux, un ingénieur royaliste français.

Cet homme n’appréciait pas Bonaparte pour l’avoir connu durant leurs études à l’Ecole Royale Militaire de Paris.

De plus la flotte anglaise, l’éternelle ennemi du Général Bonaparte commandée par l’amiral Smith, vint également à la rescousse du Pasha qui se sentit d’attaque à affronter cette terrible menace.

Bonaparte comptait bien sur les gros canons qui devaient arriver par mer pour réussir dans cette bataille mais la flotte anglaise intercepte la flotte française et s’empare de ceux ci.

De nombreux soldats français laisseront leur vie tant les attaques sont lourdes du côté des Ottomans et les simples canons de campagne dont dispose Bonaparte ne feront que des dégâts mineurs aux murailles.

Malgré cela les troupes Napoléoniennes dirigées par le Général Kléber perceront plusieurs fois les murailles jusqu’à prendre le contrôle d’une partie de la ville mais ils seront a chaque fois repoussés par les défenseurs de celle-ci.

Une armée de 35000 hommes venant de Damas viendra au secours du Pasha et surprendra à revers les troupes françaises.

Le siège dura deux mois et finalement Bonaparte renoncera à prendre la ville. L’épidémie de peste fait rage dans ses troupes. Certains soldats ne pouvant plus suivre seront exécutés sur place et Bonaparte va retrouver l’Egypte où son départ n’a fait qu’affaiblir ses troupes restées sur place.

On raconte que le Pasha El-Jezzar voulut en signe de vengeance éliminer les chrétiens de cette ville cependant la menace de l’amiral Smith de la bombarder si cela se produisait l’en aurait empêché…

 

 

Le sacre de Napoléon

Le sacre de Napoléon