Archives pour la catégorie Vallée du Jourdain

Beith Shéan et ses divinités

Beith Shean vue du Tell

Beith Shean vue du Tell

Beith Shean  » Scythopolis  » est très certainement l’un des plus beaux sites archéologiques d’Israël.

Elle était une des dix villes de la décapole localisées autour du Jourdain, carrefour stratégique de 40000 habitants à l’époque romaine et détruite en 749 de l’ère chrétienne par un tremblement de terre, la beauté de ses vestiges ne cesse de m’impressionner à chacune de mes visites :

  • Son théâtre (encore utilisé pour des événements et spectacles),
  • ses bains chauds publics (les plus importants trouvés à ce jour en Israël),
  • le Cardo  »Palladius » grande allée principale restaurée adornée de magnifiques colonnes,
  • le  »Nymphée »  fontaine publique monumentale, ornée de sculptures et de jeux d’eau.
  • le Temple de Zeus, le Roi des Dieux dont les colonnes écrasées nous rappellent la violence implacable de ce tremblement de terre et bien sûr de très nombreuses mosaïques dont certaines sont exposées au musée d’Israël à Jérusalem,
  • et aussi cette magnifique mosaïque reconstituée de la déesse Tyche, déesse grecque de la Bonne Fortune, tenant la Corne de l’abondance. Elle fut volée, il y a quelques années, et retrouvée en pièces détachées aujourd’hui une copie est exposée sur le site.

    Déesse Tyche

    Déesse Tyche

 

 

 

 

 

 

 

 

Dyonisus était également le protecteur de Beit Shean, Dieu de la vendange, de la vinification et du vin, de la folie rituelle et de la fertilité.

La légende nous raconte que la nymphe Nysa le nourrit et l’éleva durant toute son enfance.

 

Les dattes d’Israël

palmiers dattiers

 Pour tous les amateurs de dattes … 

                                                                      LE SAVIEZ VOUS ?

VOS ARTERES ONT BESOIN DE DATTES..   et elles n’ont que des qualités.

Israël est le pays des dattes. Les dattes israéliennes Medjoul sont les plus convoitées pour leur douceur, leur chair et leur grande taille. Elles représentent environ 35 pour cent du marché mondial.

Fruit sucré, elles n’élèvent pourtant pas le taux de cholestérol et protègent même les artères. Eles renforcent la protection contre les attaques cardiaques et les risques d’AVC en abaissant les niveaux de triglycérides dans le sang.

Dans les années 1930 le fondateur du kibboutz Kinneret, Ben -Zion Yisraeli, fit plusieurs voyages en Egypte, Irak , Kurdistan et Iran à la recherche de plants de dattiers pour les transplanter en Israël. Néanmoins les variétés Medjoul et Deglet Nour sont arrivées plusieurs décennies plus tard via la Californie.

Toutes les variétés de dattes en Israël sont cultivées dans les zones qui s’étendent le long des vallées du Jourdain et de l’Arava parce que la faille syro- africaine, qui s’étend du Lac de Tibériade (mer de Galilée) , dans le nord et la mer Morte au sud, offre les conditions de chaleurs parfaites pour la croissance des dattes.

Palmier dattiers

Palmier dattiers

Les températures élevées sont nécessaires pour que le fruit vienne à maturité , et les palmiers ont aussi besoin de beaucoup d’eau , ce qu’il n’y a pas toujours en quantité suffisante. Heureusement , les arbres se développent aisément avec une eau, même légèrement salée, et l’eau recyclée.

La saison de récolte des dattes commence à la fin de Juillet et se termine en Octobre.

La grenade, le raisin et l’huile d’olive sont  les trois aliments qui permettent de limiter les crises cardiaques et les accidents cérébraux d’après des recherches scientifiques. Longtemps, la datte n’avait pas une bonne réputation auprès des diététiciens : « Elles étaient soupçonnées d’être des bombes de cholestérol », explique un chercheur. Pourtant, les résultats sont formels : manger 100 grammes de dattes, par jour pendant un mois, ne fait pas bouger d’un pouce le niveau de sucre dans le sang. Le taux de cholestérol s’en trouve, au contraire, diminué.

 Souvenons-nous du Rambam – Moïse Maïmonide (1135-1204) Medecin, philosophe juif
et Rabbin andalou. pour lui, le mot santé, en Hébreu – « briout« – signifiait :

1- B- « bolem » atténuer R- « rogzo » sa colère
  2- I- « iafchit » diminuer O- « ochlo » son alimentation
  3- U- « viagbir » et augmenter T- « tnouato » son mouvement

 Les trois principes énoncés par le Rambam restent d’actualité.

Les études épidémiologiques ont montré que les facteurs de risque des pathologies cardiovasculaires, premières responsables de la mortalité sont:

 – le tabac, l’hyperlipidémie (Un taux élevé de cholestérol et/ou de triglycéride)
–  hypertension,
–  le diabète, une obésité abdominale,
– le stress, une faible consommation journalière de fruits et de légumes
– un manque d’exercice, une consommation d’alcool trop importante.

Tous ces facteurs de risque peuvent être réduits, voire éliminés.

D’ailleurs Einstein lui-même n’a-t-il pas fait un clin d’œil au corps médical en déclarant
  » Une personne intelligente résout les problèmes, une personne sage les évite « .
 dattes 2