Archives pour la catégorie Ville blanche

Patrimoine mondial de l’UNESCO en Israel

SITES EN ISRAEL

Inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO

La forteresse de Massada

La forteresse de Massada

Le patrimoine est l’héritage du passé dont nous profitons aujourd’hui et que nous transmettons aux générations à venir.

Nos patrimoines culturel et naturel sont deux sources irremplaçables de vie et d’inspiration.

Des lieux aussi extraordinaires et divers que les étendues sauvages du parc national de Serengeti en Afrique orientale, les Pyramides d’Egypte, la Grande Barrière d’Australie et les cathédrales baroques d’Amérique latine constituent le patrimoine de notre monde.

Saint Jean d'Acre

Saint Jean d’Acre

Ce qui rend exceptionnel le concept de patrimoine mondial est son application universelle. Les sites du patrimoine mondial appartiennent à tous les peuples du monde, sans tenir compte du territoire sur lequel ils sont situés.

L’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) encourage l’identification, la protection et la préservation du patrimoine culturel et naturel à travers le monde considéré comme ayant une valeur exceptionnelle pour l’humanité.

Pagoda - Tel-Aviv Style International

Pagoda – Tel-Aviv style international

Tel-Aviv Style International

Tel-Aviv style international

Lieux des sites inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO en Israël :

–    Massada (2001)
–   La Vieille ville d’Acre (2001)
–   Ville blanche de Tel Aviv  – le           mouvement moderne (2003)
–  Route de l’encens –Villes du            désert du Néguev (2005)
   Tels bibliques –Meggido , Hazor,  – Beer – Sheba (2005)|             – Lieux  saints  Baha’is  à Haïfa  et    en Galilée  occidentale (2008)

–  Sites de l’évolution humaine du Mont Carmel :
   les grottes de Nahal Me’arot/Wadi el-Mughara (2012)
– Les grottes de  Maresha  et de  Bet-Guvrin  en  basse Judée ,
   un microcosme  du pays des grottes (2014
–  Tel Aviv – ville « créatrice » (2014)

–  Vieille ville de Jérusalem et ses remparts (1982) – à la demande de la Jordanie

Israël est devenue membre de la Convention du Patrimoine culturel de l’Unesco en 1999

Publicités

Le Cimetiere Trumpeldor – Le  »Père Lachaise » d’Israël

La Tombe de Shoshana Damari

La Tombe de Shoshana Damari

Dans la rue Trumpeldor à Tel-aviv, au sud de la ville blanche et à deux pas de la belle plage de celle-ci se trouve le Cimetière le plus connu d’Israël appelé du même nom, un peu notre  »Père Lachaise » israëlien.

Le nom vient de Yosef Trumpeldor – un Héro de l’Histoire Moderne du Sionisme.

A la fin du XIXieme siècle ce cimetière se trouvait en dehors de la ville de Jaffa quand bien même Tel-aviv n’existait pas encore.

Il était si éloigné de la ville Ottomane qu’à la tombée de la nuit les  »croque-morts » avaient quelques difficultés a trouver leur chemin, de nombreuses anecdotes nous sont racontées sur les déboires de ces braves gens.

Une des raisons était : la Peste qui envahit la ville et les corps devaient etre enterrés le plus loin possible afin d’éviter une épidémie.

Un cimetière qui, depuis longtemps a été laissé pour compte, délabré, dont les tombes pour certaines sont sans nom.

Cependant quel émerveillement de découvrir toutes ces personnalités qui y sont enterrées : Moshe Sharett – deuxième Premier Ministre d’Israël,  Meir Dizengoff – le premier Maire de Tel-Aviv, ainsi que Chaim Arlosoroff, Ménahem Sheinkin, Max Nordau et d’autres personnages fondateurs du Sionisme ainsi que des artistes : le poète national Haïm Nahman Bialik, Shaul Tchernichovsky, des peintres Gutman et Reuven Rubin, et celles de chanteurs très connus enterrés plus recemment ; Shoshana Damari et Arik Einstein.

Sur ces tombes là beaucoup de pierres y sont régulierement déposées, comme le veut la tradition, par les nombreux admirateurs qui viennent leur rendre un dernier hommage.

         Dans le Cimetiere Trumpeldor l’on trouve comme disent si souvent les enfants…

                                       TOUS LES NOMS DES RUES DES VILLES D’ISRAEL 

 

La Tombe d'Arik Einstein

La Tombe d’Arik Einstein