Archives du mot-clé christianisme

Jeanne la Papesse – Un conte ou une réalité ?

Jeanne la Papess

Jeanne la Papess

Jeanne la Papesse – Un conte ou une réalité ?

Connaissez vous l’histoire de Jeanne la Papesse?

Cela s’est passé au IXième siècle en Angleterre, une histoire qui s’est répandue au cours des siècles dans toute l’Europe.  Selon la légende populaire, une femme régna comme pape pendant quelques années au Moyen Âge.
Certains considèrent cette rumeur comme une fiction, d’autres comme une réalité.

Selon des sources médiévales, Jeanne, d’origine anglaise, serait née près de Mayence en Allemagne en 822. Issue d’une famille simple elle était désireuse de s’instruire et écoutait avec attention son père qui enseignait les textes bibliques à son fils dans l’espoir que celui-ci se fasse remarquer à une époque où les rares cercles d’éducation et de savoir étaient réservés aux clercs,

Durant une période de guerre et d’instabilité; elle se serait travestie en homme, ce qui lui aurait ouvert les portes d’un cloitre où elle aurait passé quelques années à apprendre et à vivre selon les règles monastiques malgré toutes les difficultés pour une femme de vivre en constante promiscuité avec des moines.

De nature serviable, elle se fait remarquer par son intelligence et sa générosité. Elle soigne les pauvres et va constamment au devant des autres. Les portes s’ouvent devant elle notamment celles de plusieurs universités et abbayes, dont Saint Germain-des-prés.

Jeanne se fait remarquer pour son talent et son érudition ; dotée d’une beauté naturelle elle impressionnait son entourage.

Elle gravit les échelons de la hiérarchie de l’église et obtint à Rome un poste de lecteur des écritures saintes avant de rejoindre la curie romaine où elle aurait fini par devenir cardinal.

Elle rencontra un chevalier dont elle tomba amoureuse et garda cette liaison secrète.

Quand le Pape Léon IV mourut, en 855, elle lui succéda et fut nommée Jean VIII l’angélique et occupa la chaire de saint Pierre.

Tout se déroulait merveilleusement bien jusqu’à cet événement fâcheux qui fit découvrir ce subterfuge.

Au cours d’une procession, en 858, elle mit au monde un enfant au su et au vu de la foule qui, choquée, se sentie trahie par celle qu’ils aimaient tant.

Elle mourut en couche et le pontificat de la Papesse Jeanne s’acheva brutalement sur fond de scandale.

Suite à cela une autre légende raconte qu’au Vatican se trouverait une chaise percée sur laquelle les nouveaux papes élus devraient s’asseoir avant leur investiture, afin de s’assurer de leur virilité et de conjurer la menace d’une nouvelle papesse. 

Au 16ème siècle, la cathédrale de Sienne comportait un buste de Jeanne parmi les autres pontifes; il a été enlevé après des manifestations en 1600.

 

Jeanne la Papess

Jeanne la Papesse

 

Publicités

La légende des Maries aux Saintes Maries de la Mer

 

20160201_175542_HDR

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Saintes Maries de la Mer en Provence nous raconte une fascinante légende.

Les trois Saintes,  Marie-Madeleine, Marie Salomé et Marie Jacobé, dont les reliques sont l’objet de la dévotion des pèlerins aux Saintes Maries de la Mer. furent les premiers témoins  de la résurrection de Jésus après sa crucifixion, d’après les Evangiles.

Elles auraient ensuite suivies leur oncle Joseph d’Arimathie en barque vers Alexandrie en Egypte en compagnie de Lazare et sa famille, Marthe, Marie Madeleine et quelques autres. Une légende française de longue date nous parle de leur dérive qui les entraîna sur cette côte méditerranéenne près d’une forteresse nommée à l’époque   » Oppidum-Râ » devenue  les Saintes-Maries-de-la-Mer en 1838.

La très belle église forteresse, construite au Moyen Age qui est au cœur de la ville nous rappelle les dangers qui sévissaient dans cette région par la venue impromptue de pirates, elle était un refuge stratégique qui permettait à la population de se mettre à l’abri du danger. Ce qui explique aussi les murs percés de meurtrières et un puits d’eau douce qui se trouve à l’intérieur de celle-ci.

Quand on parle de Camargue et des Saintes, c’est cette image des Gitans qui nous vient en tête et surtout leur Pèlerinage religieux annuel du mois de Mai en l’honneur de leur Sainte :

Sarah la Noire .

Sainte Sarah patronne des gitans

Sainte Sarah patronne des gitans

Qui était cette Sainte  »Sarah la Noire » ?

Une servante égyptienne à la peau mate toute dévouée à ces trois Maries

cette femme généreuse du village qui les accueillit chaleureusement à leur arrivée en leur offrant l’hospitalité.

Plusieurs villes méditerranéenne Marseille, Arles, les Baux de Provence revendiquent le privilège d’avoir accueilli la Barque des Saintes.

Marie Jacobé, Marie Salomé et Sarah furent inhumées ensemble et sur place au cœur même des Saintes là où fut construite l’église médiévale.

On retrouve la tombe de Marie Madeleine dans le massif de la Sainte Baume….

Tandis que Marthe, la sœur de Lazare, terrassa un monstre appelait ‘Tarasque » qui sortait de l’eau du Rhône et dévorait les gens et le bétail à Tarascon et convertit la population à cette nouvelle religion… le Christianisme.

 

Emblème de la Mairie des Saintes Maries de la Mer

Emblème de la Mairie des Saintes Maries de la Mer

 

 

 

 

Domus Galilaeae – La Maison de la Galilée

Domus Galilaeae le jardin dominant le Lac de Tiberiade

Domus Galilaeae le jardin dominant le Lac de Tiberiade

Le somptueux édifice de Domus Galilaeae – la Maison de la Galilée  se trouve en Basse Galilée, au dessus du Mont des Béatitudes et domine le lac de Tibériade.

La première pierre de Domus Galilaeae fut posée en Janvier 1999 . Ce bâtiment fut construit dans un court laps de temps en pierre toscane traditionnelle.

L’ouverture du site a eu lieu en l’an 2000.

Géré par l’organisation catholique Chemin Néocatéchuménal, Domus Galilaeae emploie environ 150 personnes à temps plein, y compris les ouvriers, techniciens et bénévoles. Il y a 37 travailleurs arabes chrétiens, 32 musulmans arabes, 21 techniciens, 20 juifs, druzes et 10 Maronites.

Ce Centre a été inauguré par le Pape Jean-Paul II lors de sa visite du Millénaire en Terre Sainte.

Dans la bibliothèque on trouve une ancienne Torah.

Francisco José Gómez de Argüello y Wirtzr plus courramment appelé Kiko Arguello Wirtz est  né en Espagne le 9 Janvier 1939. Artiste espagnol, il a étudié les beaux-arts à l’Académie royale de San Fernando à Madrid et a reçu en 1959 le prix National Spécial pour la peinture.

Il est non seulement l’architecte mais aussi l’innovateur de ce qui allait devenir en 1964 le Chemin Néocatéchuménal dans le bidonville de Palomeras Altas à Madrid.

Le 13 mai 2009, il a reçu un doctorat honorifique par l’Institut pontifical Jean-Paul II pour ses études sur le mariage et la famille.

Le Centre est conçu comme un lieu où les chrétiens apprennent davantage sur la tradition vivante d’Israël en suivant les traces des premiers saints chrétiens « qui sont retournés à leurs racines hébraïques en étudiant le sens de la prière, des fêtes et des liturgies hébraïques ».

Domus Galilaeae la terrasse dominant le Lac de Tiberiade

Domus Galilaeae la terrasse dominant le Lac de Tiberiade

Jean-Paul II, qui a illustré une nouvelle ère d’affinité entre les catholiques et les juifs, a souligné la nécessité d’apprécier les racines juives afin de vivre un christianisme authentique.

Domus Galilaeae la magnifique bibliotheque

Domus Galilaeae la magnifique bibliotheque

Domus Galilaeae la chapelle

Domus Galilaeae la chapelle

L'entrée de Domus Galilaeae

L’entrée de Domus Galilaeae

la Fête de Pâques à Jérusalem

Au cours de ma visite de Jérusalem durant cette Semaine Sainte j’ai rencontré de nombreux groupes chrétiens unis par la foi qui sont venus célébrer cette Fête de Pâques dans la Ville Sainte.

20150404_095726 20150319_115554 20150329_122319

Les Monastères byzantins et les « laures »

Les laures dans le désert de Judée

Les laures dans le désert de Judée

                                Les laures (laurae en latin) sont constituées de grottes,
                                parfois de cellules, qui donneront leur nom à l’ensemble
                               monastique dont les fascinants vestiges sont les principaux
                                    témoignages des premiers monastères chrétiens.

Dans l’Eglise orthodoxe et dans les Eglises orientales, une laure est une institution religieuse où les moines vivent (de monos, seuls), cinq jours sur sept, comme des ermites, dispersés dans une région éloignée des zones habitées. Le samedi soir, le dimanche et les jours de fête, sont des jours communautaires où les moines se rassemblaient sous la conduite d’un abbé pour chanter ensemble les offices, prendre les repas en commun et recevoir l’enseignement d’un ancien. Puis Ils rejoignaient leur ermitage pour la semaine chargé d’un panier de provisions (aliments cuits, vins, etc…) Il s’agit d’un mode de vie monastique mixte semi-érémitique.

Mar Saba Fevrier 2015

Mar Saba Fevrier 2015

Mar Saba est né en 439 AD à Cappadoce il dirigea la grande Laure de Mar Saba pendant presque 50 ans. Durant toutes ces années il agrandit le site afin d’accueillir les centaines de moines qui résidaient dans la région et construisit des murailles pour protéger la communauté.

Sabas a vécu environ 10 ans dans une grotte près de l’emplacement futur du monastère. Il a trouvé dans ce site éloigné, près d’un lit de rivière le Cédron, l’endroit idéal pour se recueillir et vivre parfaitement sa solitude.

Le Cédron dans le désert de Judée fevrier 2015

Le Cédron dans le désert de Judée fevrier 2015

Un total de treize monastères ont été établis dans le désert de Judée grâce à Mar Sabas et à ses moines dont certains sont devenus célèbres notamment celui de Martyrius et Euthemius. Le nombre d’ermites est passé de quelques centaines à des milliers durant cette période.

Il a influencé et remodelé les coutumes et les habitudes de vie des moines. Il a été le premier parmi  »les pères du désert ermite » qui ont formulé un ensemble de règles écrites sur la conduite et le mode de vie des moines dans le désert de Judée.

Monastère Saint Georges wadi qelt désert de Judée

Monastère Saint Georges wadi qelt désert de Judée