Archives du mot-clé tradition

Un moment solennel au Saint Sepulchre

Une cérémonie solennelle et lyrique à laquelle nous avons assisté au Saint Sépulchre à Jérusalem20150507_11392020150507_115104 20150507_113812 20150507_11402820150507_115055

Publicités

la Fête de Pâques à Jérusalem

Au cours de ma visite de Jérusalem durant cette Semaine Sainte j’ai rencontré de nombreux groupes chrétiens unis par la foi qui sont venus célébrer cette Fête de Pâques dans la Ville Sainte.

20150404_095726 20150319_115554 20150329_122319

Les Vitraux de Marc Chagall à Ein Karem

Naftali - de Marc chagall

Naftali – de Marc chagall

La synagogue du Centre Médical Hadassah de l’Université Hébraïque à Jérusalem Ouest, a été inaugurée le 6 Février 1962.

Elle contient les douze magnifiques vitraux que Marc Chagall a créé et généreusement offert à l’hôpital  Hadassah en ne faisant payer que le coût des matériaux, le travail des spécialistes de l’Atelier Simon de Reims et des frais relatifs aux travaux.

Quand il fut décidé de soumetre à Marc Chagall l’idée de peindre ces vitraux, une délégation partit de Jérusalem pour Paris afin de rencontrer le célèbre artiste Juif Francais. Le grand violoniste Isaac Stern, se trouvait à bord de l’avion qui accompagnait la délégation et se joignit à leur cause.

Asher - Marc Chagall

Asher – Marc Chagall

Levy de Marc Chagall

Levy de Marc Chagall

Au cours des deux heures de cette remarquable visite, Mme Chagall révéla que son mari avait toujours espéré que le peuple Juif lui fasse signe.

Ce sera lui dit on :   » l’occasion  d’œuvrer pour la postérité et de créer un lien indissoluble entre vous et le peuple Juif ».

Au cours de ses trente dernières années, c’est la Bible qui lui avait inspiré ses œuvres maitresses et il disait qu’en tirant son inspiration de la Bible …

marc chagall photo

 »Je sentais, en travaillant, mon père et ma mère qui regardaient par-dessus mon épaule, et derrière eux des millions de Juifs ».

marc chagall1

Il fallut deux ans à Chagall pour concevoir, mettre au point et exécuter les douze vitraux qui devaient former le chapiteau de la synagogue et qui symbolisent les douze fils de Jacob d’où sortirent les douze tribus d’Israël.

Naphali, joseph, Benjamin de Marc Chagall

Naphali, joseph, Benjamin de Marc Chagall

Ruben, Siméon, Lévi, Juda,

                                                      Issachar, Zabulon, Dan, Gad,

                                                                                                 Asher, Nephtali, Joseph et Benjamin.

Comment ne pas être transporté par toutes ces couleurs éclatantes de rouge, vert, jaune et bleu et ces représentations d’ animaux, de fleurs et d’arbres. On peut souligner qu’il n’y a aucune figure humaine comme le demande la tradition juive mais des symboles bibliques liés à son éducation religieuse :

                                La Torah        l’Etoile de David    Le Chandelier à sept branches
                         les Lettres Hebraïques              la Corne de bélier        les Mains protectrices

Judah, Zebulon, Issacar de Marc Chagall

Judah, Zebulon, Issacar de Marc Chagall

Les Monastères byzantins et les « laures »

Les laures dans le désert de Judée

Les laures dans le désert de Judée

                                Les laures (laurae en latin) sont constituées de grottes,
                                parfois de cellules, qui donneront leur nom à l’ensemble
                               monastique dont les fascinants vestiges sont les principaux
                                    témoignages des premiers monastères chrétiens.

Dans l’Eglise orthodoxe et dans les Eglises orientales, une laure est une institution religieuse où les moines vivent (de monos, seuls), cinq jours sur sept, comme des ermites, dispersés dans une région éloignée des zones habitées. Le samedi soir, le dimanche et les jours de fête, sont des jours communautaires où les moines se rassemblaient sous la conduite d’un abbé pour chanter ensemble les offices, prendre les repas en commun et recevoir l’enseignement d’un ancien. Puis Ils rejoignaient leur ermitage pour la semaine chargé d’un panier de provisions (aliments cuits, vins, etc…) Il s’agit d’un mode de vie monastique mixte semi-érémitique.

Mar Saba Fevrier 2015

Mar Saba Fevrier 2015

Mar Saba est né en 439 AD à Cappadoce il dirigea la grande Laure de Mar Saba pendant presque 50 ans. Durant toutes ces années il agrandit le site afin d’accueillir les centaines de moines qui résidaient dans la région et construisit des murailles pour protéger la communauté.

Sabas a vécu environ 10 ans dans une grotte près de l’emplacement futur du monastère. Il a trouvé dans ce site éloigné, près d’un lit de rivière le Cédron, l’endroit idéal pour se recueillir et vivre parfaitement sa solitude.

Le Cédron dans le désert de Judée fevrier 2015

Le Cédron dans le désert de Judée fevrier 2015

Un total de treize monastères ont été établis dans le désert de Judée grâce à Mar Sabas et à ses moines dont certains sont devenus célèbres notamment celui de Martyrius et Euthemius. Le nombre d’ermites est passé de quelques centaines à des milliers durant cette période.

Il a influencé et remodelé les coutumes et les habitudes de vie des moines. Il a été le premier parmi  »les pères du désert ermite » qui ont formulé un ensemble de règles écrites sur la conduite et le mode de vie des moines dans le désert de Judée.

Monastère Saint Georges wadi qelt désert de Judée

Monastère Saint Georges wadi qelt désert de Judée