Les Vitraux de Marc Chagall à Ein Karem

Naftali - de Marc chagall

Naftali – de Marc chagall

La synagogue du Centre Médical Hadassah de l’Université Hébraïque à Jérusalem Ouest, a été inaugurée le 6 Février 1962.

Elle contient les douze magnifiques vitraux que Marc Chagall a créé et généreusement offert à l’hôpital  Hadassah en ne faisant payer que le coût des matériaux, le travail des spécialistes de l’Atelier Simon de Reims et des frais relatifs aux travaux.

Quand il fut décidé de soumetre à Marc Chagall l’idée de peindre ces vitraux, une délégation partit de Jérusalem pour Paris afin de rencontrer le célèbre artiste Juif Francais. Le grand violoniste Isaac Stern, se trouvait à bord de l’avion qui accompagnait la délégation et se joignit à leur cause.

Asher - Marc Chagall

Asher – Marc Chagall

Levy de Marc Chagall

Levy de Marc Chagall

Au cours des deux heures de cette remarquable visite, Mme Chagall révéla que son mari avait toujours espéré que le peuple Juif lui fasse signe.

Ce sera lui dit on :   » l’occasion  d’œuvrer pour la postérité et de créer un lien indissoluble entre vous et le peuple Juif ».

Au cours de ses trente dernières années, c’est la Bible qui lui avait inspiré ses œuvres maitresses et il disait qu’en tirant son inspiration de la Bible …

marc chagall photo

 »Je sentais, en travaillant, mon père et ma mère qui regardaient par-dessus mon épaule, et derrière eux des millions de Juifs ».

marc chagall1

Il fallut deux ans à Chagall pour concevoir, mettre au point et exécuter les douze vitraux qui devaient former le chapiteau de la synagogue et qui symbolisent les douze fils de Jacob d’où sortirent les douze tribus d’Israël.

Naphali, joseph, Benjamin de Marc Chagall

Naphali, joseph, Benjamin de Marc Chagall

Ruben, Siméon, Lévi, Juda,

                                                      Issachar, Zabulon, Dan, Gad,

                                                                                                 Asher, Nephtali, Joseph et Benjamin.

Comment ne pas être transporté par toutes ces couleurs éclatantes de rouge, vert, jaune et bleu et ces représentations d’ animaux, de fleurs et d’arbres. On peut souligner qu’il n’y a aucune figure humaine comme le demande la tradition juive mais des symboles bibliques liés à son éducation religieuse :

                                La Torah        l’Etoile de David    Le Chandelier à sept branches
                         les Lettres Hebraïques              la Corne de bélier        les Mains protectrices

Judah, Zebulon, Issacar de Marc Chagall

Judah, Zebulon, Issacar de Marc Chagall

Publicités

2 réflexions au sujet de « Les Vitraux de Marc Chagall à Ein Karem »

  1. Martine Lellouche

    Que ces couleurs sont flamboyantes, on imagine le soleil traversant les vitraux ce doit être magique !
    Quel don magnifique a fait Ghagall à la ville deJérusalem

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s